Réformes en cours de l’ESR

Cette page a pour vocation de donner un accès rapide, commode et groupé aux documents originaux qui peuvent vous permettre de suivre l’élaboration de la réforme de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et de construire votre opinion personnelle.

Dernière mise à jour : le décret du 14 novembre 2014 relatif à l’organisation et au fonctionnement du Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (HCERES), qui succède à l’AERES, est paru au Journal officiel.

Début septembre 2014 : des nouvelles de l’épreuve d’admission de l’agrégation dans un arrêté  du 25 juillet 2014. D’une part, des précisions sur la leçon d’histoire générale : “L’épreuve comporte deux séquences : un exposé de trente minutes en réponse à un sujet tiré au sort ,hors programme ; un entretien de trente minutes avec le jury portant aux deuxtiers environ sur l’exposé et pour le tiers restant sur les lectures du sujet rapportées aux autres périodes historiques. Durée de préparation : six heures ; durée de l’épreuve : une heure ; coefficient 2.” D’autre part, pour toutes les agrégations : “Lors des épreuves d’admission du concours externe, outre les interrogations relatives aux sujets et à la discipline,  le jury pose les questions qu’il juge utiles lui permettant d’apprécier la capacité du candidat, en qualité de futur  agent du service public d’éducation, à prendre en compte dans le cadre de son enseignement la construction des  apprentissages des élèves et leurs besoins, à se représenter la diversité des conditions d’exercice du métier, à en  connaître de façon réfléchie le contexte, les différentes dimensions (classe, équipe éducative, établissement,  institution scolaire, société) et les valeurs qui le portent, dont celles de la République.  Le jury peut, à cet effet,  prendre appui sur le référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l’éducation fixé  par l’arrêté du 1er juillet 2013.”

Ici les nouveaux textes concernant les concours de recrutement en histoire, à la rentrée 2013, et les débats autour de la présidence du jury d’agrégation. Et pour différents points de vue, la table ronde de l’AHCESR sur les concours de recrutement et les réformes actuelles. Parmi les réunions de l’automne 2013, voir notamment celle avec le président du jury de CAPES.

Vous pouvez trouver sur le site de Légifrance le texte de la  loi du 23 juillet 2013 relative à l’enseignement supérieur et la recherche. La lecture du préambule du projet de loi  était aussi  très intéressante.

Le rapporteur de cette loi, Vincent Feltesse, publie sur son site Internet son agenda et sa méthode de travail.  Il vous donne aussi les liens pour accéder aux textes des lois précédentes, clé indispensable pour lire le nouveau texte, composé d’une série de modifications desdites lois.

La conférence des IUFM a publié un communiqué le 5 avril 2013, dans lequel elle s’alarme des der­niers éléments trans­mis par le gou­ver­ne­ment concer­nant la réforme des ESPE. Parmi ces éléments auxquels répond la conférence des IUFM, il y a cette lettre, non datée, mais transmise vraisemblablement le 2 avril.

Le ministère de l’Education Nationale a publié le 19 avril 2013 les modalités d’épreuves des prochains concours de recrutement. En suivant ce lien, vous trouverez à la fois les principes affichés par M. Peillon et Mme Fioraso, puis des liens vous amenant aux maquette.

Voir aussi, diffusé par la suite, le projet d’arrêté, avant signature, fixant les modalités d’organisation des concours de CAPES ; ainsi que la lettre de cadrage envoyée le 19 avril 2013, rédigée par le président du jury de CAPES externe, Laurent Carroué.

Pour les étapes précédentes, voir nos précédents billets, qui concernent à la fois les réformes de l’ESR en général et plus spécifiquement celle du CAPES.