Motion adoptée par le bureau de l’AHCESR sur l’assassinat de Charlie Hebdo

Le bureau de l’AHCESR, réagissant face au massacre perpétré au siège du journal Charlie Hebdo, a adopté la motion suivante :

« La liberté d’expression constitue le coeur de la démocratie. Tous ceux qui, par la répression étatique ou par la violence des armes, s’efforcent de la tuer portent un même nom : fascistes. En assassinant Charlie Hebdo, les auteurs du massacre du 7 janvier 2015 s’inscrivent dans la longue généalogie des anti-Lumières. Activant les bûchers, fusillant la pensée libre, remplissant les bagnes, ils ont en commun, qu’ils soient laïcs ou religieux, de vouloir imposer un totalitarisme idéologique. Nous, historiens contemporanéistes, rappelons ici le droit inaliénable de chacun à la liberté d’expression. Et nous appelons nos collègues à se joindre aux manifestations organisées le dimanche 11 janvier 2015 à travers toute la France ».

Jean-Claude Caron, président, et les membres du bureau de l’AHCESR : Julie d’Andurain, Noëlline Castagnez, Carole Christen, Jean El Gammal, Claire Lemercier, Clément Thibaud.


2 réponses

  1. Claire Lemercier dit :

    Noëlline Castagnez nous signale ce très intéressant billet de témoignages de professeur.e.s d’histoire-géographie en lycée sur les réactions de leurs élèves : http://aggiornamento.hypotheses.org/2538

  1. 11/01/2015

    […] d'autres associations d'historiques (http://ahcesr.hypotheses.org/402 ; http://ahmuf.hypotheses.org/3323) Il souhaite réaffirmer le rôle fondamental de la liberté […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *