Les masters MEEF d’histoire-géographie

En 2015, l’AHCESR a proposé aux collègues intervenant en master MEEF, et notamment aux responsables de ces masters, de remplir un questionnaire que vous retrouverez ici en version pdf (et ici en version doc si vous souhaitez vous-même le remplir). Les questions portaient sur la structure du master, le M1 et la préparation au concours, les reçus au M1 et collés au CAPES, le M2 des certifiés et la formation en alternance, le M2 des collés au CAPES et enfin les étudiants en master MEEF (notamment leurs études précédentes). Tout en sollicitant l’opinion des collègues, elles visaient avant tout à comparer les maquettes de master entre elles.
Nous avons pour l’heure obtenu des réponses de 15 collègues, mais, du fait de la cohabilitation des masters, 31 universités sont concernées : Paris 1, 4 et 7 ; Nanterre, UVSQ, Evry, UCP – Cergy-Pontoise ; Clermont-Ferrand ; Grenoble ; Le Mans, Angers, Nantes ; Orléans, Tours ; Lille 3, Arras, Valenciennes et du Littoral ; Limoges ; Lyon 2 et 3, Saint-Etienne ; Marne la Vallée, Créteil ; Nice ; Pau, Bordeaux ; Poitiers ; Polynésie ; Reims. Nous n’avons donc pas d’informations sur la Normandie, la Bretagne, la Bourgogne, la Franche-Comté, l’Alsace, la Lorraine, les Midis… Cette enquête a donc vocation à être complétée. Merci de le faire savoir aux collègues susceptibles d’y répondre, qui peuvent contacter Noëlline Castagnez (noelline – point – castagnez – at – univ-orleans – point – fr  ; le questionnaire en .doc est ici).
Lors de l’assemblée générale de l’AHCESR, Noëlline Castagnez a présenté les premiers résultats de cette enquête (nous les complétons ici par les quelques réponses reçues depuis).
Un ensemble de tableaux commentés présente ainsi la maquette du comité de suivi des masters (février 2013) puis les résultats de l’enquête, suivant le questionnaire présenté ci-dessus (cliquez ici pour télécharger ce document). Il dégage une situation moyenne tout en montrant l’ampleur des différences entre masters. Le questionnaire permet de constater que certaines craintes fréquemment exprimées ne se sont pas confirmées, tandis que c’est le cas d’autres… et de mettre au jour les attentes des collègues qui nous ont répondu.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *